LE MONITEUR n° 6144 - Réhabilitation - Transformer, un impératif, une volonté

Reichen & Robert - LE MONITEUR n° 6144 - Réhabilitation - Transformer, un impératif, une volonté

Pages 58 à 53 Par R.S.-P
Pour éviter le gâchis d'une démolition, de nouvelles générations d'architectes choisissent de composer avec l'existant, quelle que soit sa nature.

L’article prend en exemple deux projets de reconversion de l'agence :
l’ancienne filature Leblan à Lille livré en 1980, ainsi que l’étude d’aménagement de l’île Seguin à Boulogne -Billancourt.

Site Le Moniteur

ANCIENNE FILATURE LEBLAN

Programme : reconversion d'une filature de lin en ensemble résidentiel et commercial et en équipements publics.

"La force de la proposition de Reichen et Robert a consisté à régénérer le tissu social, à partir du maintien des locaux désaffectés de la filature et de leur transformation en véritable quartier lillois...
Ouverte à la ville, l'usine réhabilitée contribue à la vie du quartier par des équipements situés en pied d'immeubles. Une salle polyvalente, deux bibliothèques (enfants et adultes), un théâtre et une église confèrent au sol une mission de communication à l'échelle de l’opération et d'échange avec les environs par le biais d'une nouvelle place, de boutiques et d'un centre commercial...
L’espace de l'édifice monumental est redéfini, toutes les superstructures étant occupées par des logements. Bénéficiant d'un meilleur ensoleillement, ils s'ouvrent au ciel par des patios, des loggias ou de vastes terrasses selon les configurations historiques des bâtiments.
Le changement d'usage s'accompagne d'un changement d'image car il procède en s'inspirant de l'esprit initial pour en dégager de nouvelles significations. les architectes ont adopté trois attitudes nuancées : la mise en valeur du vocabulaire architectural d'origine, la réinterprétation de fragments et la réutilisation de composants sauvés des démolitions."

Extrait de Reichen et Robert, Architecture contextuelles par Alain Pélissier, Le Moniteur 1993

ETUDE D’AMENAGEMENT URBAIN DE L’ILE SEGUIN 

Programme : réflexion sur l’aménagement urbain de l’ensemble de l’île, fondé sur la réutilisation de 60% des structures industrielles. Programme mixte tertiaire/résidentiel/loisirs.

"Dernier réservoir foncier de l’ouest parisien, les terrains Renault, dont l’île Seguin fait partie, représentent, à l’échelle métropolitaine, un enjeu considérable. Le site est construit sur un sol fragile, surélevé pour assurer une protection contre les inondations, et tous les bâtiments sont assis sur des pieux profonds. Supprimer les constructions existantes, c’est mettre en péril la pérennité de l’île.
La réutilisation des bâtiments permettait de créer un nouveau quartier à partir d’espaces publics originaux, en bénéficiant de la couverture existante de l’ensemble, de l’absence totale de trafic en pieds d’immeubles et en s’appuyant sur un traitement paysager des rives qui mettait en valeur son insularité.
La préservation d’un patrimoine illustrant le développement de l’automobile au XXe siècle permettait de bénéficier des qualités spatiales de l’ancienne usine, mises au service de fonctions nouvelles. Le projet de reconversion répondait aussi à une logique de développement durable, induisant diminution des pollutions de chantier, réduction de l’utilisation de matériaux naturels, valorisation des métiers de second œuvre, etc. C’était par conséquent le point de départ d’une nouvelle attitude vis-à-vis de l’aménagement et de l’économie urbaine."

Extrait de la Monographie Reichen et Robert, Le Moniteur 2002

 

24 juin 2021

Images

Ancienne filature Leblan, Lille
Reichen & Robert - Leblan∏DR_001_POSTER.jpg
©DR
Ancienne filature Leblan, Lille
Reichen & Robert - Leblan©P. Robert_005.jpg
©Philippe Robert
L'île Seguin, Boulogne-Billancourt
Reichen & Robert - RR_PAUL-MAURER_ILE-SEGUIN_BOULOGNE-BILLANCOURT_PROJET-2_1999_002.jpg
Paul Maurer phtographe
L'île Seguin, Boulogne-Billancourt
Reichen & Robert - pers nuit P O Brien HD.jpg
Perspective Peter O'Brien